F.L.E. en Villeneuvois - ou l'apprentissage du Français Langue Étrangère à Villeneuve-sur-Lot

 

Les bénévoles d'AGIRabcd du Villeneuvois forment à la langue de Molière des étrangers(es) qui pour diverses raisons souhaitent maîtriser notre langue. Ses formations sont données en individuel ou en groupe au rytme des intéressés que nous appelons des apprenants.

Une demie-journée en décembre a permis de se connaître, d'échanger et de présenter son pays, et tout cela en bon français bien sûr.

20161216 144253

Les "Apprenant(e)s en FLE de Villeneuve viennent d'un peu partout : Pays-Bas, Grande Bretagne, Pologne, Russie, Espagne et Maroc, généralement envoyé(e)s par l'association Syllabe.  Les études faites dans leur pays d'origine sont de niveaux très variés,  souvent bac + 2,3 ou 4. Mais  que faire en France avec une licence en droit administratif polonais .... Les niveaux en langue française sont également différents.

Certaines veulent accéder  à des formations plus pointues ou qualifiantes, d'autres veulent surtout s'intégrer à la société française et sortir de la solitude dans laquelle les enferme "le barrage de la langue" d'autres encore veulent suivre leurs enfants scolarisés en France etc ...

20161216 144253

Donc, une nouvelle fois nous nous sommes retrouvé(e)s autour de notre moment THE ou CAFE et DISCUSSION où chacune présente une particularité de son pays : les forêts polonaises, les tapis berbères le tissage de la laine en Irlande, les jours fériés en Angleterre etc...

Béata nous emmène en Pologne

Ici, Béata nous emmène en Pologne.

De jolis diaporamas avec des textes documentés lus à haute voix en BON FRANCAIS des exposés sur ordinateur et rétroprojecteur et draps-écran maison.

Aussi, nous donnons des cours particuliers pour mieux nous adapter aux besoins, aux objectifs, à leurs centres d'intérêts et bien sûr à leurs niveaux.

Un bon moment passer ensemble, pour se connaître  et discuter en français.

Un Jour en France : des chauffeurs pour les personnes âgées qui ne peuvent plus conduire

Une association Lot-et-Garonnaise AGIRabcd propose des conducteurs aux personnes âgées qui ne peuvent plus utiliser leur propre véhicule.

Grace à CAR 47 (cliquez)


 

 

CAR 47 (La campagne publicitaire)

 

CAR 47 est une initiative de solidarité et de lutte contre l'isolement lancée en 2013 par la délégation AGIRabcd de Lot-et-Garonne. Devant l'encouragement des institutions et des élus, l'association a promu cette activité par une campagne publicitaire du 19 au 25 mai.

 

Campagne 2016

14 panneaux (3X4) ont été utilisés sur les routes principales du département. On a pu voir cette affiche à : FUMEL, CONDEZAYGUE, CANCON, BON-ENCONTRE, AGEN, LAVARDAC, TONNEINS et CASTELJALOUX. Une conférence de s’est tenu le 19 mai à l’Hôtel du Département devant 37 personnes. 5 journaux nous ont fait un rédactionnel gratuit sur le concept CAR 47. Les Radios locales : 47 FM, RADIO 4, et RADIO ESPOIR ont retransmis les interviews de Jean-Trimouille iniateur de cette initiative sociale. Des représentants de la préfecture, de l'Agglomération d'Agen, de la Gendarmerie, de la Direction nationale d'AGIRabcd était présents, ainsi que Phlippe SELLA, parrain de la campagne, qui a fait un discours remarquable et très écouté. AGIRabcd souhaite étendre cette activité à toute la France.


Caprins alpins chamoisés dans l'Oural

 

Nouvelle mission à l'international pour André VERDIER d'AGIRabcd 47


 

Témoignage d’une nouvelle adhérente

 

Au coeur de nos actions

J’adhère à l’association AGIRabcd depuis octobre 2015. Nos réunions mensuelles de bénévoles sont très sympathiques et je me rends compte que beaucoup de personnes sont prêtes à en aider d’autres en donnant gratuitement de leur temps sur leur vie personnelle. Je me suis sentie à l’aise dès le départ, car beaucoup de questions sont soulevées quant au fonctionnement et aux interventions qu’il nous faut faire. Ce qu’il y a de motivant, c’est que chacun est libre de choisir le domaine qui l’intéresse et travaille ainsi avec plaisir et efficacité.

Je fais du soutien scolaire, de la remise à niveau avec une apprenante de 18 ans qui n’a pas réussi au recrutement d’aide soignante. Elle est très enthousiaste car l’on s’occupe d’elle, elle ne refuse aucun travail. Elle a besoin d’être sérieusement épaulée en mathématiques et en français, car il lui manque des bases importantes ; cela lui redonne confiance en elle. Nous y arrivons si nous aimons ce que nous faisons.

Cela me procure un sentiment d’utilité ; c’est une belle occasion de savoir s’oublier pour les autres, un beau cadeau que l’on donne et que l’on reçoit en échange de celui qui est reconnaissant.

Signé Anne.